Catégories
Manifestations Nouvelles publications

# People Not Profit – Global Climate Strike 25.03.2022

🔥 VENDREDI 25 MARS 🔥
aura lieu la prochaine grève internationale pour le climat

À cette occasion, on t’attend au 

🌿 PARC DES CROPETTES 🌿

Pour un rassemblement entre
•••••••••  15h et 19h  •••••••••

Au programme, plein d’activités militantes super chouettes 🌻 

On peut déjà te dire que ça sera un moment festif et enrichissant :
de la musique, de quoi se restaurer, des ateliers artistiques, des stands, une création de banderoles, des moments de partage et de formation… et plein d’autres choses!! 🎶🍰✏️🐛🌎

Donc ne manque surtout pas cette occasion de se retrouver enfin touxtes ensemble: on a besoin de réunir nos forces🔥

Et si tu veux aider à rendre ce moment inoubliable, tu peux rejoindre le groupe telegram de l’organisation de l’événement ici !

N’hésite surtout pas, on a besoin d’aide pour plein de trucs différents, que ce soit pour l’affichage avant le 25 par exemple ou pour préparer les activités le jour J

#PeopleNotProfit

PS : N’oublie pas ton vélo si tu veux rejoindre la Critical Mass qui partira à 19h de la Place des Grottes !! 🚲 

On se réjouit de t’y (re)voir 🧡❤️💙

Si tu as n’importe quelle question, n’hésite pas à nous contacter par email ou sur telegram !

Catégories
Manifestations

26 ans de COP : que des paroles en l’air ! Manifestation pour une écologie populaire !

Départ commun de Genève en train à 12h42 sur la voie 4 !

👉 Après avoir vu pendant des années les populations des Suds perdre leurs moyens de subsistance en raison de certaines des conséquences de la catastrophe écologique, des personnes plus privilégiées du Nord ressentent aujourd’hui la crise climatique. L’été 2021 aura été marqué par des événements météorologiques destructeurs : températures record dans le Nord-Ouest du Canada, pluies diluviennes et inondations en Allemagne et en Belgique, températures caniculaires et vastes incendies non seulement en Grèce et en Sicile, mais aussi en Californie, avec des conséquences dramatiques aussi bien pour les habitantes et les habitants de des régions touchées que pour leur milieu de vie, et cela pour ne mentionner que les pays du « Nord ». Publié en août 2021, le dernier rapport du GIEC tire une fois de plus la sonnette d’alarme. Même si le scénario de stabilisation proposé pour la COP 26 à Glasgow en novembre prochain est accepté, le plafond de 1.5 degré fixé à la COP21 à Paris en 2015 serait largement dépassé.

La COP26 nous conduit à l’effondrement social et écologique !

👉 En novembre prochain, les gouvernements et les expert.e.x.s du monde entier se réuniront à Glasgow pour la COP26. Depuis 26 ans, rien ne s’est amélioré du point de vue de la politique climatique et environnementale, au contraire. Ce n’est pas étonnant, car la conférence des Nations unies sur le changement climatique (COP) tente un exercice d’équilibre impossible. D’une part, elle incarne la prise de conscience des gouvernements que la catastrophe écologique actuelle entraînera des conséquences irréversibles. D’autre part, il s’agit d’une tentative d’empêcher des mesures drastiques et réellement efficaces, en prenant le chemin d’une « croissance verte » illusoire.

La “crise” a un système

👉 Ni le capitalisme vert, ni l’écologie de marché, ni les « Plan de relance vert” ne nous sauveront de l’aggravation de la crise sociale, sanitaire et écologique. Le capitalisme est fondé sur la propriété privée des moyens de production et la croissance perpétuelle : il est animé par un productivisme qui obéit à la seule maximisation des profits, au profit des 1% les plus riches et des pays les plus forts économiquement. Il existe une contradiction fondamentale entre l’exigence de croissance économique et financière des entreprises capitalistes et les limites évidentes des « ressources » humaines et écologiques. C’est pourquoi les États, en tant que gardiens de la compétitivité de leurs entreprises, ne pourront pas s’accorder sur des mesures efficaces lors de la COP26.

Changeons le système, pas le climat !

👉 Nous ne voulons ni ignorer la COP26, ni placer nos espoirs en elle. Au contraire, nous portons notre lutte dans la rue, contre une politique dominante qui protège les profits et dissimule les causes des crises au lieu d’enfin les éliminer. Nous nous joignons aux actions internationales contre la COP26 et affirmons qu’il ne peut y avoir d’avenir écologique et juste pour toutexs si nous laissons ce même système qui a causé cette crise, imposer ses solutions pour la résoudre. C’est pourquoi nous descendons dans la rue avec ce qui est nécessaire pour un véritable changement écologique : le changement de système ! Pour une écologie populaire !

Catégories
Manifestations

La planète brûle : on attend quoi ?

MANIFESTATION festive, conviviale et déterminée suivie d’un rassemblement Place des Nations, devant l’ONU.

Après un été marqué par une multiplication d’événements météorologiques extrêmes, rendant l’urgence climatique toujours plus dramatique, en l’absence de réponses crédibles, et avant la conférence des gouvernements sur le climat (COP 26, en novembre à Glasgow), prenons la rue et exigeons une transition écologique immédiate et socialement juste !

Plus on attend, plus les destructions seront importantes !

Records de chaleur, incendies géants, fleuves déchaînés, sécheresses, ouragans et inondations : le système climatique s’emballe et les conséquences sont partout. Et partout les populations les plus vulnérables subissent les conséquences du mode de vie inconscient des plus riches.

Aujourd’hui les gouvernements et les entreprises multiplient les promesses d’émission zéro pour des horizons lointains.

Mais en réalité leurs solutions sont des problèmes
Investissements gigantesques, croissance illimitée, gaspillage des ressources naturelles : après deux siècles de libéralisme et de révolution industrielle, ce système a largement démontré son incapacité à penser dans le long terme. Pourtant les gouvernements et les entreprises s’enfoncent dans la même logique quand ils proposent des technologies chimériques telles que la capture du carbone, et quand ils misent sur des permis de polluer qui reportent les efforts à faire sur les pays pauvres. L’épuisement est sous nos yeux et les peuples aspirent à un changement profond.

Sortir de la finance fossile : finançons une transition juste
Nos gouvernements doivent prendre des mesures fortes contre le secteur des énergies fossiles, contre les industries qui en font le transport et le négoce, et contre les institutions qui les financent.

Arrêtons l’incendie : le climat et la vie, avant le profit !

Rendez-vous vendredi 22 octobre 2021 à 16 heures sur la Place Lise Girardin (anciennement Place des Vingt-deux Cantons) pour le départ de la manifestation !

Evènement Facebook

Voici le parcours de la manifestation :

L’appel à manifester :

Manifestation organisée et soutenue par :

Grève du Climat Suisse, acrif-trafiC, Aînées pour la protection du climat, Alliance Climatique Suisse, Association Climat Genève, Breakfree Suisse, CGAS, Cultura natura, Enseignantexes pour le Climat, Grands-Parents pour le climat, Greenpeace Suisse, Grève pour l’Avenir, Groupe Ecosocialiste, Jeunes Vert-e-s Genève, Jeunesse Socialiste Genève, Les Verts Genevois, Noé21, Parti Socialiste Genevois, SIT, solidaritéS, Syndicat Suisse des Mass Media, Syndicat Suisse des Services Publics, Swiss Youth for Climate, WWF Genève, …